FANDOM


Kagerou Days
KagerouDays
Kanji カゲロウデイズ
Romanji Kageroudeizu
Traduction Heat-Haze Days
Jours de brume de chaleur
Informations
Musique et paroles Shizen no Teki-P
Illustration et clip Shidu
Chanteuse Hatsune Miku
Date de sortie 30 septembre 2011
Album Mekakucity Days
Personnages Hibiya Amamiya
Hiyori Asahina
Cameo:
Azami
Lien NND NND Nico Nico Douga

Note: Kagerou Days peut aussi renvoyer au manga.


Heat-Haze Days (カゲロウデイズ Kagerou Days) est la troisième chanson de la série.


Informations Modifier

Cette chanson a été mise en ligne le 30 septembre 2011 et a rapidement gagné des vues, devenant ainsi la chanson la plus populaire de Shizen no Teki-P ainsi que la plus populaire de la série. Elle a atteint plus de 3.000.000 de vues sur Nico Nico Douga. C'est aussi cette chanson qui a donné son nom à la série.


L'histoire tourne autour d'un garçon, Hibiya et d'une fille, Hiyori. Le 15 août, Hibiya regarde Hiyori courir sur la route pour rattraper un chat noir et il est témoin de sa mort, heurtée par un camion. On voit alors la "chaleur" qui semble se moquer de lui et de sa stupéfaction, et il s'évanouit.
Il se réveille le 14 août. Il raconte son étrange rêve à Hiyori qui s'était déroulé dans le parc où ils sont actuellement. Ils décident de rentrer à la maison et alors qu'elle marchait avec lui, une poutre tombe du ciel et la transperce. La "chaleur" semble encore une fois se moquer de lui et avant de s'évanouir, il remarque que Hiyori semblait sourire avant de mourir.
Ce processus se répète durant des décennies, ces deux mêmes jours se répétant encore et encore. Finalement, Hibiya décide d'agir et pousse Hiyori hors de la route du camion donc il meurt à sa place. A la fin, on voit que Hiyori était aussi coincée dans la boucle. Il s'avère qu'elle aussi essayait de sauver Hibiya de la mort, donc le cycle se poursuit encore.


AnecdotesModifier

  • Il y a une autre traduction du nom cette chanson, "Kagerou Daze" ; mais la vidéo officielle mise en ligne est appelée "Kagerou Days".
  • Le PV fait par Wannyanpu est tellement populaire que les fans ne savait quelle version d'Hiyori était la version officielle.
  • Le nom du monde sans fin d'Azami se nomme aussi Kagerou Days.


Paroles et traductionModifier

Kanji
Romaji
8月15日の午後12時半くらいのこと
Hachigatsu juugonichi no gogo juunijihan kurai no koto
天気が良い
Tenki ga ii
病気になりそうなほど眩しい日差しの中
Byouki ni narisou na hodo mabushii hizashi no naka
することも無いから君と 駄弁 (だべ)っていた
Suru koto mo nai kara kimi to dabetteita
「でもまぁ夏は嫌いかな」猫を撫でながら
"Demo maa natsu wa kirai kana" neko o nadenagara
君はふてぶてしくつぶやいた
Kimi wa futebuteshiku tsubuyaita
あぁ、逃げ出した猫の後を追いかけて
Aa, nigedashita neko no ato o oikakete
飛び込んでしまったのは赤に変わった信号機
Tobikonde shimatta no wa aka ni kawatta shingouki
バッと通ったトラックが君を轢きずって鳴き叫ぶ
Batto toota TORAKKU ga kimi o hikizutte nakisakebu
血飛沫の色、君の香りと混ざり合ってむせ返った
Chi shibuki no iro, kimi no kaori to mazariatte musekaetta
嘘みたいな 陽炎 (かげろう)が「嘘じゃないぞ」って 嗤 (わら)ってる
Uso mitai na kagerou ga "Uso ja nai zo" tte waratteru
夏の水色、かき回すような蝉の 音 (ね)に全て 眩 (くら)んだ
Natsu no mizu-iro, kakimawasu you na semi no ne ni subete kuranda
目を覚ました時計の針が鳴り響くベッドで
Me o samashita tokei no hari ga narihibiku BEDDO de
今は何時?
Ima wa nanji?
8月14日の午前12時過ぎ位を指す
Hachigatsu juuyonka no gozen juuniji sugi kurai o sasu
やけに 煩 (うるさ)い蝉の声覚えていた
Yake ni urusai semi no koe oboeteita
でもさぁ、少し不思議だな。
Demo saa, sukoshi fushigi da na.
同じ公園で昨日見た夢を思い出した
Onaji kouen de kinou mita yume o omoidashita
「もう今日は帰ろうか」道に抜けた時
"Mou kyou wa kaerou ka" michi ni nuketa toki
周りの人は皆上を見上げ口を開けていた
Mawari no hito wa minna ue o miage kuchi o aketeita
落下してきた鉄柱が君を貫いて突き刺さる
Rakka shite kita tecchuu ga kimi o tsuranuite tsukisasaru
劈 (つんざ)く悲鳴と風鈴の音が木々の隙間で空廻り
Tsunzaku himei to fuurin no ne ga kigi no sukima de karamawari
ワザとらしい陽炎が「夢じゃないぞ」って嗤ってる
Wazatorashii kagerou ga "Yume ja nai zo" tte waratteru
眩む視界に君の横顔、笑っているような気がした
Kuramu shikai ni kimi no yokogao, waratteiru you na kigashita
何度世界が眩んでも陽炎が嗤って奪い去る。
Nando sekai ga kurande mo kagerou ga waratte ubaisaru.
繰り返して何十\年。もうとっくに気が付いていたろ。
Kurikaeshite nanjuunen. mou tokku ni ki ga tsuiteitaro.
こんなよくある話なら結末はきっと1つだけ。
Konna yoku aru hanashi nara ketsumatsu wa kitto hitotsu dake.
繰り返した夏の日の向こう。
Kurikaeshita natsu no hi no mukou.
バッと押しのけ飛び込んだ、瞬間トラックにぶち当たる
Batto oshinoke tobikonda, shunkan TORAKKU ni buchiataru
血飛沫の色、君の瞳と軋む体に乱反射して
Chi shibuki no iro, kimi no hitomi to kishimu karada ni ranhansha shite
文句ありげな陽炎に「ざまぁみろよ」って笑ったら
Monku arige na kagerou ni "Zamaa miro yo" tte warattara
実によく在る夏の日のこと。
Jitsu ni yoku aru natsu no hi no koto.
そんな何かがここで終わった。
Sonna nanika ga koko de owatta.
目を覚ました8月14日のベッドの上
Me o samashita hachigatsu juuyonka no BEDDO no ue
少女はただ
Shoujo wa tada
「またダメだったよ」と一人猫を抱きかかえてた
"Mata dame datta yo" to hitori neko o dakikakaeteta


Le 15 août, 12h30 dans l'après-midi,
Le temps était incroyablement beau.
Et au milieu des rayons nauséabonds de ce soleil éblouissant,
J'ai parlé avec toi, car je n'avais rien d'autre à faire.

"Et bien, tu sais, je déteste en quelque sorte l'été"
Tu as murmuré avec audace pendant que tu caressais un chat
Ah, tu as poursuivi ce chat alors qu'il courait loin de toi
Et ce qui m'a marqué,
C'est le feu de circulation qui est devenu rouge éclatant

Soudainement, un camion surgit de nulle part et te percute alors que tu criais
Ton parfum, maintenant mêlé avec celui du sang, m'a choqué
Dans la brume de mensonges, la chaleur de la brume a ri, "Tout ça est réel !"
Et avec ça, comme le son d'un criquet qui est perturbé, le bleu ciel de l'été s'assombrit au loin

Je me suis réveillé sur mon lit avec le tic-tac d'une horloge
Quelle heure est-il maintenant ?
 
Le 14 août, 12 heures et quelques, dans la matinée
Je me suis rappelé du son très énervant d'un criquet
Mais, tu sais, c'est un peu étrange.
Hier, dans un rêve, je nous ai vus marcher dans ce même parc
"Pourquoi ne rentrerions-nous pas maintenant ?"
Le deuxième toi descend de la route, tout le monde autour de nous,
a levé les yeux vers le ciel et est resté bouche bée

Du ciel, est tombé une poutre en fer
Qui a transpercé ton corps d'un bout à l'autre
Le son des carillons et tes cris déchirants remplissaient l'espace entre les arbres du parc
Dans cette scène qui n'était pas naturelle,
La chaleur chatoyante a ri, "Ceci est une chose réelle !"
Alors que ma vision devenait flou, j'ai lancé un regard vers toi, et je pense t'avoir vue sourire

Je me suis évanoui des centaines de fois
En entendant ce rire de la chaleur
Ce cycle s'est répété pendant des décennies
Je l'ai réalisé longtemps après
 
Dans ce genre d'histoire clichée,
Il n'y a qu'une seule issue.
Au-delà de cette journée d'été qui se répète, elle doit exister.

Soudainement, je t'ai poussée et ai sauté sur la route ;
À ce moment-là, le camion m'a percuté
Tes yeux et mon corps tordu sont comme les réflexions floues du sang qui est pulvérisé partout
Si cette élogieuse chaleur rit encore, "Bien fait pour toi !"
Après ça, ce sera ce que tu appelles un jour d'été normal.
Mais tout ça s'arrête aujourd'hui.

Le 14 août, une fille se réveille dans son lit
Et dit,
"J'ai échoué cette fois, aussi..." alors qu'elle carressait un chat.


RéférencesModifier

Traduction française à partir de la traduction anglaise

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.