FANDOM


Jinzou Enemy
ArtificialEnemy
Kanji 人造 エネミー
Romanji Jinzō enemī
Traduction Artificial Enemy
Ennemi Artificiel
Informations
"Musique et paroles Shizen no Teki-P
"Illustration et clip Mizuta (Illustration)
Niitopia-P (Encodage)
"Chanteuse Hatsune Miku
"Date de sortie 17 février 2011
"Album Mekakucity Days
"Personnages Ene
Cameo :
Shintaro
"Lien NND NND NND
"Lien YT YT Officiel Fanmade PV


Une chanson qui détourne vos yeux.

—Jin


Artificial Enemy (人造 エネミー Jinzō enemī) est la première chanson de la série.


Informations Modifier

Cette chanson a atteint plus d'un million de vues sur Nico Nico Douga. En plus d'être la première chanson de la série, elle est également la première création de Shizen no Teki-P.

Une cybergirl, Ene, vit à l'intérieur de l'ordinateur de Shintaro, un NEET, qui passe sa vie dans sa chambre, sans rien faire d'autre qu'être assis devant son ordinateur. Elle le regarde répéter sa vie quotidienne, encore et encore, sans aucun changement. Il détourne les yeux de la vraie vie et se cache du monde, même s'il ne peut pas oublier son passé. Elle lui rappelle qu'il doit savoir que fuir la réalité n'est pas la meilleure solution, mais que s'il le faudrait, il pourrait passer son temps à ne regarder qu'elle et vivre avec elle dans un monde créé par les humains. À la fin de la chanson, Shintaro lui dit qu'il s'ennuie déjà avec elle comme on s’ennuierait avec un "jouet qui peut seulement parler". Cette chanson décrit ce qu'il se passe sur la Route XX avant qu'il ne tue Ene et se suicide.


Paroles et traduction Modifier

Kanji
Romaji
「夢の消えた毎日を
"yume no kieta mainichi wo
繰り返していたって
kurikaeshite itatte
意味などないよ。」と
imi nado nai yo." to
素晴らしいこと言うね
subarashii koto iu ne
君もそう、
kimi mousou,
「非現実を愛してます。」
"hi genjitsu wo aishite masu."
なんて指では言うけど
nante yubi de wa iu kedo
口では何も言えないのにね
kuchi de wa nan mo ienai no ni ne


顔も声もない人と
kao mo koe mo nai hito to
繋がってるなにかを感じてる
tsunagatteru nanka wo kanjiteru
それはきっと
sore wa kitto
相思相愛じゃないけど
ai shisou ai ja nai kedo
そうやって今日もまた
sou yatte kyou mo mata
一日が終わるけど
ichi nichi ga owaru kedo
君は生きたようなフリをして
kimi wa ikita youna furi wo shite
して そして眠る
shite soshite nemuru


ああつまらないなと
aa tsumaranai na to
目を背けてみても
me wo somukete mite mo
閉じることは出来ないくせに。
tojiru koto wa dekinai kuse ni.
ねぇ、
nee,
そんなことを認めもしない割りに
sonna koto wo mitome moshi nai wari ni
今日もまた厭らしい顔で
kyou mo mata iya rashii kao de
画面の奥の私を見てるよ?
gamen no oku no watashi wo miteru yo?

それが最善策じゃないことを
sore ga saizen saku janai koto wo
きっと君は知ってる
kitto kimi wa shitteru
萎んだ暗い毎日に
shibonda kurai mainichi ni
溺れてるのは苦しいよね
oboreteru no wa kurushii yo ne
嘘じゃない現実が何なのか
uso janai genjitsu ga nan nano ka
解らないのなら一緒に
wakaranai no nara issho ni
人が造りだした世界で
hito ga tsukuri dashita sekai de
生きるのはどうかな?
ikiru no wa dou kana?


君を否定するような場所なんて
kimi wo hitei suru youna basho nante
いる意味が無いでしょ?
iru imi ga nai desho?
もう全てNOにして
mou subete NO ni shite
私だけを見てよ。
watashi dake wo mite yo.


「ああ素晴らしいね。」と
"aa subarashii ne."to
手を叩いてみても
te wo tataite mite mo
全部嘘で外はゴミだらけ。
zenbu uso de soto wa gomi darake.
ねえ、苦しいほどそれに
nee, kurushii hodo sore ni
埋もれた君が
umoreta kimi ga
何で今あっちにむける冷たい顔で
nande ima acchi ni mukeru tsumetai kao de
私を見てるの?
watashi wo miteru no?


それが最善策じゃないことを
sore ga saizen saku janai koto wo
きっと君も知ってる
kitto kimi mo shitteru
それの先にあるのはきっと
sore no saki ni aru no wa kitto
底無しの孤独感
soko nashi no kodoku kan
光の射さない毎日を
hikari no sasanai mainichi wo
繰り返してた部屋に
kurikaeshite ta heya ni
崩れ始めている私の
kuzure hajimete iru watashi no
ノイズが響いてる
noizu ga hibiiteru
「こんなの全然解らないよ」
"konna no zenzen wakaranai yo"
叫んだ私に君は
sakenda watashi ni kimi wa
「喋るだけのおもちゃはもう
"shaberu dake no omocha wa mou
飽きた」と言った
akita" to itta

(Traduction non-officielle)
"Quand tes rêves se sont tous envolés,
Alors pourquoi répètes-tu cette vie quotidienne ?
Cela ne sert à rien."
Une chose fantastique à dire...
Tu es le même :
"Je suis amoureux du virtuel."
Tu le dis avec tes doigts,
Sans pour autant ouvrir la bouche...

Ces gens sans visage, ni voix,
Tu sens pourtant une certaine connexion avec eux.
Bien sûr, même si
Cela ne peut pas être un amour réciproque...
Pourtant, c'est de cette façon que ça se passe,
Un autre jour se termine.
Mais tu prétends avoir vécu,
Avant d'aller te coucher...

Ah, même si tu dis que c'est ennuyeux,
Tu détournes les yeux,
Bien que tu ne peux pas les fermer.
Compte tenu que tu refuses de l'admettre,
Vas-tu encore montrer une telle figure
Lorsque tu me regardes derrière l'écran ?

Ce n'est pas la meilleure solution,
Et je sais que tu le sais.
Se noyer dans l'obscurité, les jours flétris,
Doit sans aucun doute être douloureux.
Si la réalité n'est pas un mensonge, alors qu'est-ce que c'est ?
Si tu ne comprends pas, alors...
Comment vivre ensemble avec moi
Dans un monde créé par les humains ?

Y a-t-il seulement un endroit
Où tu refuses une telle conclusion ?
Il suffit de dire NON à tout,
Et de seulement me regarder !
"Ah, vraiment fantastique."
Même s'ils applaudissent,
Les mensonges ont rempli l'extérieur d'ordures.
Dis, puisque tu souffres d'être profondément enfoui dedans
Pourquoi me regardes-tu froidement en ce moment ?

Ce n'est pas la meilleure solution,
Et je sais que tu le sais aussi.
A la fin, tu sais que tu y trouveras
Un sentiment d'isolement sans fin...
Alors que tes jours se répètent
Dans une pièce sans lumière,
Mon bruit résonne
Et je commence à m'effondrer...
"Je ne comprends pas du tout !"
M'écriai-je, et tu m'as dit,
"Je suis déjà ennuyé de ce jouet qui ne peut que parler !"


RéférencesModifier

Traduction française à partir de la traduction anglaise

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.