FANDOM


Gunjou Rain
GunjouRain
Kanji 群青レイン
Romanji Gunjō Rein
Traduction Ultramarine Rain/Pluie d'outremer
Informations
Musique et paroles Shizen no Teki-P
Chanteuse IA
Date de sortie 15 août 2012
Album Children Record
Personnages Shion Kozakura

Marry Kozakura

Ultramarine Rain (群青レイン Gunjō Rein) est une des chansons présentent dans l'album Children Record.

Informations Modifier

Paroles et traductionModifier

Kanji
Romaji
「眠れないよ」って泣いてる 君に絵本を読んでた
"Nemurenai yo" tte naiteru kimi ni ehon o yondeta
雨音がノックしていて
Amaoto ga nokku shiteite
「明日も読もうね」ってまた 栞を挟んだ時には、
"Ashita mo yomou ne" tte mata shiori o hasanda toki ni wa
君はもう寝息をついた
Kimi wa mou neiki o tsuita


「外に出たいよ」と言う それを許せないのは
"Soto ni detai yo" to iu sore o yurusenai no wa
「嫌いだからじゃない」なんて
"Kirai dakara janai" nante
都合の良いことだね 胸が苦しくなってさ
Tsugou no ii koto da ne mune ga kurushiku natte sa
「ごめんね」繰り返してた
"Gomen ne" kurikaeshiteta


廻り始めたセカイのこと
Mawari hajimeta sekai no koto
君にまだ話すこともしないで
Kimi ni mada hanasu koto mo shinai de
「目を合わしちゃダメだよ」と縛ったのは
"Me o awashicha dame da yo" to shibatta no wa
いつか世界を、その目で好きになるように
Itsuka sekai o, sono me de suki ni naru you ni


昨日を嫌った 世界を憎んだ
Kinou o kiratta sekai o nikunda
だけどもう変わった 明日を愛せる
Dakedo mou kawatta ashita o aiseru


君も恋を知って 誰かに出会って
Kimi mo koi o shitte dareka ni deatte
未来を創るのかな?
Mirai o tsukuru no kana?
ベッドの上、嬉しそうに寝息たてて
Beddo no ue, ureshisou ni neiki tatete
楽しみだなぁ 涙が出ちゃうくらいに
Tanoshimi da naa namida ga dechau kurai ni


夜は静けさを増す 木々の隙間で何度も
Yoru wa shizukesa o masu kigi no sukima de nando mo
心地良い風が廻って
Kokochi ii kaze ga mawatte
明日は晴れるのかな 胸が苦しくなっていく
Ashita wa hareru no kana mune ga kurushiku natteiku
外に出してあげれないよ
Soto ni dashite agerenai yo


眠れなくなった言い訳 思い出しそうになってた
Nemurenaku natta iiwake omoidashisou ni natteta
幼い頃の思い出
Osanai koro no omoide
いつも父と二人で 母の帰りを待ってた
Itsumo chichi to futari de haha no kaeri o matteta
もう何十年も経ったけど
Mou nan-juu-nen mo tatta kedo


一人だけで過ごしてた時
Hitori dake de sugoshiteta toki
私も恋を知って賑やかになって
Watashi mo koi o shitte nigiyaka ni natte
君が今日も健やかなことでいつも
Kimi ga kyou mo sukoyaka na koto de itsumo
同じ世界をこの目で愛していける
Onnaji sekai o kono me de aishite ikeru


月日が巡って 季節を過ごして
Tsukihi ga megutte kisetsu o sugoshite
涙を拭って 君が笑ってる
Namida o nugutte kimi ga waratteru


それだけをギュッと抱きしめいてたいな
Sore dake o gyutto dakishimeitetai na
なんて思っちゃうけれど
Nante omocchau keredo
もし未来がこんな日々をノックしたら
Moshi mirai ga konna hibi o nokku shitara
「大丈夫だよ」って笑顔で見送るから
"Daijoubu da yo" tte egao de miokoru kara


突然になったお別れ 好きになった世界に
Totsuzen ni natta o-wakare suki ni natta sekai ni
怯えちゃうようなお別れ 君の悲しそうな顔
Obiechau you na o-wakare kimi no kanashisou na kao
「ごめんね」って言えないな 「愛してる」って言いたいな
"Gomen ne" tte ienai na "aishiteru" tte iitai na
……もうセカイが開いてる
...Mou sekai ga hiraiteru


雨音がノックしている
Amaoto ga nokku shiteiru
そんな「日記」を読んでた
Sonna "nikki" o yondeta
涙が零れていく
Namida ga koboreteiku
涙が零れていく
Namida ga koboreteiku


“Je ne peux pas dormir,” tu pleurnichais, donc je t'ai lu un livre de contes,
Les gouttes de la pluie frappées sur le toit.
Quand j'ai mis le marque-pages, et dis “Je te le lirai encore demain”,
Tu étais déjà en train de dormir.

Tu dis que tu veux aller dehors, mais la raison pour laquelle je ne te le permet pas
Ce n'est pas du tout parce que je “te déteste”.
Oui, c'est presque une commodité - mais elle me faire souffrir dans ma poitrine.
Donc j'ai dis “désolé” encore et encore.

Il y a un monde qui commence à tourner,
Et je ne t'ai même pas encore raconté à ce sujet.
Mais je te dis “ne regarde personne dans les yeux” pour qu'un jour,
Toi et tes yeux puissiez faire ce que vous aimez avec le monde ...

Je détestais hier, ke détestais le monde,
Mais j'ai changé, et j'aimerais le lendemaiw.
Et pourras-tu comprendre l'amour, rencontrer quelqu'un,
Et construire un futur de toi-mêmen?

Dans ton lit, tu dormais joyeusement,
Et cela me rend tellement heureuse, je suis au bord des larmes…

Il y a plus de tranquillité dans la nuit. À travers les brèches dans les arbres,
Des brises agréables continuent de souffler.
Est-ce que demain sera ensoleillé ? Ma poitrine commence de nouveau à me faire mal.
Je ne peux pas t'autoriser à aller dehors.

M'excusant pour mon insomnie, je me souviens de quelques chose.
Un souvenir de moi jeune.
Toujours avec mon père, j'attendais le retour de ma mère,
Bien que j'avais déjà attendu des décennies.

Pendant que je passais mon temps seule,
Je tomba amoureuse de moi-même, et les choses m'ont occupé.
Et tu peux aimer ce même monde aujourd'hui,
Avec tes yeux, et les choses merveilleuses que tu fais…

Les jours viennent et partent, les saisons passent,
J'essuie tes larmes, et tu souris.
Et pour ça seulement, je veux te tenir en te serrant.
Ou alors ce que je pense moi-même…

Et si l'avenir doit venir frapper un de ces jours,
Je veux les envoyer avec assurance et un sourire.

Un adieu soudain au monde où j'avais grandi.
Un adieu effrayant, qui te laisse tellement triste.
Je ne pouvais pas te dire “je suis désolé. Je voulais dire “je t'aime.
...Mais le monde s'ouvre déjà.

Alors que les gouttes de la pluie frappent sur le toit,
Tu lis ce journal intime de moi.
Et les larmes coulaient.
Et les larmes coulaient.


RéférencesModifier

Traduction française à partir de la traduction anglaise

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.